Un groupe de stagiaires Développeurs Logiciel en visite chez AGORA

Le 6 octobre, les 8 stagiaires du groupe et leurs formateurs ont été invités à passer une journée sur le site principal d'AGORA à Montauban.

AGORA est un partenaire actif aux cotés d'AMIO depuis plusieurs années maintenant.

En 2016,  le GIE a choisi de s'engager à parrainer une promotion de Développeurs Logiciel, les DL09, sur la totalité de leur parcours de formation.

Dans ce cadre, plusieurs actions ont déjà été mises en place : une présentation de l'entreprise, des simulations d'entretien, l'intervention d'un professionnel en formation pour présenter l'activité « Bases de données » au GIE.

L'entreprise

Thierry H., Directeur adjoint du GIE et Responsable de la Responsabilité Sociétale de l'Entreprise, introduit la journée en présentant l'entreprise et ses activités.

Le GIE AGORA a en charge le développement du produit informatique de la MSA (2ème régime de protection sociale en France).

Le GIE emploie 460 salariés et fait appel à 300 prestataires répartis sur 3 sites : Montauban, Avelin et Bagnolet. 

L'informatique en quelques chiffres : plus de 60 applications métier, 20 000 composants, 1 000 tables, 120 millions de lignes de code (Java, cobol,…), le budget est équivalent à 690 années/hommes.

La gestion de projet chez AGORA

En seconde partie de matinée, Alain L., Responsable Qualité, présente « le cycle de vie logiciel » utilisé au GIE. Le cycle de vie logiciel décrit les étapes pour concevoir, développer, tester et mettre en œuvre un projet informatique. Le cycle de vie en V reste majeur chez AGORA, les méthodes agiles trouvent un écho favorable pour le développement d'applications mobiles. AGORA s'inscrit dans une démarche d'amélioration continue de ses processus.

Le projet "Protocole de Soins Electronique"

En début d'après-midi, après un bon repas au restaurant de l'entreprise, les participants sont emmenés par Isabelle T., chef de projet, à découvrir le projet "Protocole de Soins Electronique" porté par le Pôle Web Santé.

Ce pôle a pour objectif, de maintenir en conditions opérationnelles les services et applications web déployés en production et de développer de nouveaux services ou de nouvelles applications web en java.

Dans ce cadre, le projet "Protocole de Soins Electronique" vise à fournir un portail web aux professionnels de santé pour interfacer les échanges avec la MSA, il représente une charge de 380 jours/homme (la réalisation en java représente 30 à 40%).

Le retour d'expérience d'un ancien stagiaire

En fin d'après-midi, Bruce A., ancien stagiaire "Concepteur Développeur Informatique" à 2ISA partage son expérience de développeur sur ce projet et expose son quotidien au groupe. 

Au démarrage du projet, il a participé à la réunion de lancement afin de mesurer les besoins. Ses compétences techniques ont dû être étendues, il a dû intégrer la boite à outils du développeur AGORA :

  • JIRA pour le suivi de bugs et des tickets de maintenance
  • Eclipse comme environnement de développement
  • Le développement s'appuie sur des socles techniques (des frameworks développés en interne afin de garantir les bonnes pratiques)
  • SoapUI pour tester des web services
  • SVN pour développer en équipe, partager et tracer les modifications.
  • JENKINS comme plateforme d'intégration continue
  • SONAR pour analyser la qualité du code.

Pour Bruce, le développement est plus que jamais collaboratif, n'importe quel développeur de l'équipe doit être en mesure de reprendre le code. Des revues de code permettent d'échanger et de faire monter en compétences l'équipe. Le développeur doit comprendre le besoin, on attend de lui qu'il soit dans l'échange sur la conception. Enfin, Bruce insiste sur l'importance pour un développeur de savoir estimer les charges.

Les perspectives

Concluons sur les perspectives de  recrutement. AGORA préfère rester modeste sur les stages et être en mesure de poursuivre sur des contrats en alternance, 3 stages sont proposés pour 2017. Bon à savoir : AGORA recrutera 100 personnes dans les 2 prochaines années  et montera une cellule dédiée à la qualification (tests).     

Merci à l'ensemble des personnes qui ont collaboré à la mise en place de cette action qui a permis aux stagiaires de mieux se représenter leur futur métier. Un merci particulier à Hélène M.T, Référente Handicap et Eric S., Responsable du Pôle Santé, qui ont contribué à la bonne organisation de cette journée.

CONTACT