L'Europe s'engage pour trois annees dans le projet "ep cap a part"

Ce projet a pour objet de permettre aux personnes très éloignées de l’emploi de s’intégrer durablement dans la vie professionnelle

Un Plan d’Accompagnement Personnalisé a été mis en place mais il est  nécessaire d’affiner cet accompagnement. En effet, force est de constater que même si les stagiaires décrochent un stage, il est souvent difficile qu’il se transforme en emploi. Des raisons économiques peuvent être invoquées mais également des habiletés sociales non acquises ou un environnement professionnel pas assez en adéquation avec le handicap de la personne.

Il existe également une méconnaissance de certains types de handicap de la part des formateurs et de l’entreprise qui doit être levée. L’objet étant de rendre la formation comme l’emploi accessible au plus grand nombre et pour cela d’adapter les formations, l’environnement.

L’objet de ce projet est donc de travailler avec les différents acteurs impliqués dans l’intégration professionnelle de la personne en situation de handicap et de réussir à mettre en place l’environnement qui permettra d’obtenir une insertion durable.

Depuis 2011, l’Europe est un partenaire privilégié des projets d’AMIO

LE PROJET D’ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE REÇOIT LE SOUTIEN DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

L’objectif général est de développer et promouvoir de nouvelles approches relatives à l’individualisation et la personnalisation des accompagnements dans les parcours d’insertion des personnes accueillies et de définir les éléments d’une démarche commune à tous les professionnels en charge des accompagnements.

Une analyse des besoins a mis en évidence la nécessité d'individualiser les parcours, de conférer aux personnes un rôle d’acteur dans leur réinsertion professionnelle et de promouvoir l'inclusion auprès des employeurs. Au-delà des actions de formation collective et d’accompagnement médico-psycho-social individuel, les compétences comportementales et sociales doivent être stimulées (estime de soi, autonomie, communication professionnelle, prise de parole en public, etc.)

La mise en place d'ateliers transverses permettra aux personnes accueillies de travailler en particulier telle ou telle compétence, se focaliser sur tel ou tel point de vigilance. L'objectif étant de donner à tous la possibilité d'atteindre le niveau requis pour une bonne insertion sociale et professionnelle.

De même, un accompagnement personnalisé paraît indispensable afin de garantir toutes les chances de réussite du parcours. Associer un référent à chaque personne doit répondre à ces attentes. Cadre de proximité, interface entre la personne accueillie et l'équipe, ce nouvel acteur de l'accompagnement de la personne s'inscrit naturellement dans les axes d'améliorations prônés par notre association.

Cette opération s’inscrit dans le cadre du Programme Opérationnel National pour l'Emploi et l'Inclusion en métropole pour la période de programmation 2014-2020 de la Politique de Cohésion économique, sociale et territoriale de l’Union Européenne, au titre de :

Axe : 3 - Lutter contre la pauvreté et promouvoir l'inclusion

Objectif thématique : 3.9 - Promouvoir l'inclusion sociale et lutter contre la pauvreté et toute forme de discrimination

Priorité d'investissement : 3.9.1 - L'inclusion active, y compris en vue de promouvoir l'égalité des chances, la participation active et une meilleure aptitude à l'emploi

Objectif spécifique : 3.9.1.1 - Augmenter le nombre de parcours intégrés dans une approche globale de la personne (prise en compte des « freins sociaux » et mise en activité pour des publics très éloignés de l'emploi)

 

 

Fonds Social Européen

En effet le Fonds Social Européen nous soutient dans notre action de Formation Interactive Tutorée.

La Formation Interactive Tutorée est cofinancée par l’Union Européenne.

Actuellement, force est de constater que les entreprises sont particulièrement demandeuses de parcours en alternance. Afin de répondre à cette évolution du marché de l’emploi et à notre volonté d’optimiser la qualité du service rendu aux stagiaires nous avons souhaité promouvoir l’individualisation des parcours. C’est pourquoi nous avons choisi de travailler à la mise en place d’une Formation Interactive Tutorée. Ces objectifs principaux sont de faciliter la compréhension des cours, individualiser les parcours, aider le stagiaire tout au long de sa formation et lors de son entrée dans le marché du travail, diffuser cet outil vers d’autres partenaires.

Mobil-ID : un projet subventionne par le programme leonardo da vinci mobilite

Une subvention européenne a été obtenue dans le cadre du programme d’Education et de Formation Tout au long de la Vie, programme LEONARDO DA VINCI MOBILITE.

Elle a donné l’opportunité à 12 stagiaires de partir depuis juin 2011 réaliser leur période d’application en entreprise dans un des pays de l’Union Européenne. L’objectif principal étant d’acquérir des compétences techniques, linguistiques et culturelles pour une meilleure réinsertion professionnelle. La mobilité, l’adaptation dans un nouvel environnement étant des valeurs ajoutées à leur future candidature en entreprise.

partenariat comenius regio : inclusion des personnes en situation de handicap et citoyennete en europe

Ce projet qui a débuté en 2011 a pour objectif d’améliorer l’accessibilité des services de la ville, des commerces, des activités de loisirs à toute personne présentant un handicap mental.

L’Association Millavoise pour l’Insertion et l’Orientation a proposé, dans le cadre de ce partenariat, de participer à l’amélioration de la communication non verbale par le développement d’un logiciel de pictogrammes. Ceci a pu se faire grâce à une collaboration active entre l’Institut Informatique Sud Aveyron, l’Institut Médico-Educatif du Puits de Calès, le Foyer de Vie des Charmettes, le centre San Cristòfol à Sagunto, le CEFIRE et la Consellería de Valencia.

Par ailleurs, 10 ordinateurs équipés de ce logiciel ont été préparés par l’Institut Informatique Sud Aveyron puis installés dans chaque structure adhérente à ce projet et accueillant un public handicapé mental.

La Région Midi-Pyrénées soutient AMIO sous diverses formes

la region midi-pyrenees signe un contrat de site pour 5 ans

La Région Midi-Pyrénées soutient AMIO à travers les formations du Pôle Excellence en Informatique et de l’Institut Informatique Sud Aveyron. Dans le cadre de son Schéma Régional de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche adopté en juin 2011, la Région a proposé que soient créés des comités de sites dans 10 villes de Midi-Pyrénées dont Millau-Saint Affrique. La signature du contrat de site le 6 juillet 2012 permet une reconnaissance de nos actions par le Conseil Régional, d’obtenir des aides financières et d’accéder à des prestations prévues dans ce contrat.

La Région Midi-Pyrénées apporte sa contribution au Pôle d’Excellence en Informatique en aidant au financement du développement de solutions qui permettent à des adultes en situation de handicap de bénéficier d'orientation et de formation de haut niveau avec un accompagnement vers l'emploi.

 

L'Agence Régionale de Santé : un partenaire de longue date

L’Agence Régionale de Santé (ARS) est un service public régional, interlocuteur de l’ensemble des acteurs de santé : professionnels de santé, établissements de santé et médico-sociaux, collectivités territoriales, associations.

Trois grands champs d’intervention :

La prévention : L’ARS définit, finance et évalue les actions en faveur de la prévention des maladies, des handicaps et de la perte d’autonomie. Elle organise la veille sanitaire.

Les soins : L’ARS régule soins hospitaliers et soins de ville. Elle assure le contrôle de gestion et le pilotage des ressources et de la  performance de l’hôpital public.

L’accompagnement médico-social : L’ARS est en charge de la coopération entre professionnels et établissements de santé. Elle facilite également la prise en charge des personnes âgées, des personnes handicapées, atteintes de maladies chroniques ou en perte d’autonomie.

Etablissement public administratif, l’ARS de Midi-Pyrénées est dirigée par Monique CAVALIER, Directrice générale, nommée en Conseil des ministres.

 

AMIO gère deux établissements médico-sociaux et pour cette raison travaille en étroite collaboration avec l'ARS.